Expositions

  “ Je sens par la Nature.”

Je l’utilise simplement avec quelques couleurs liant son mouvement à mon émotion, à ma pensée.

Purifier l’Art de la Référence au moi, producteur d’illusion.
Utiliser le hasard comme facteur de création.
Lâcher prise pour laisser advenir les images.
Accroître la liberté en élargissant la perception et la pensée.
Regarder en s’absorbant dans la vue de l’objet, voir et savoir en même temps.
Montrer le monde, non pas comme art, ni concept mais comme monde, comme fait d’expérience visuelle, comme donation sans raison, qui ne demande rien en retour…

 

 

                   Joëlle Eyraud.